. .

 | 
 

 Isral sacharne sur Ghaza

         
ibtissam

avatar

: 2
: 22
: 8/3
: Homman fetwaki
: 01/01/2009

: Isral sacharne sur Ghaza    03 2009, 13:45

Ghaza

Ghaza est sous le feu des bombardements sauvages depuis sept jours. La diplomatie ne semble pas efficiente pour faire cesser
le massacre. On redouble de prcautions pour ne pas froisser lEtat hbreu et son mentor amricain. Le bilan des victimes civiles
des bombardements volue inluctablement.
Hier(02/01/1/2009), des milliers de Palestiniens sont descendus dans la rue pour une journe de la colre, dnonant les massacres perptrs par Isral et le silence de la communaut internationale face un crime contre lhumanit qui semble ne pas trouver de dfenseur. Lagression isralienne contre le peuple palestinien de Ghaza a fait jusque-l plus de 430 morts et plus de 2 000 blesss. Alors que les bombardements se poursuivent, visant les civils, on annonce limminence dune intervention terrestre aux consquences dramatiques. Dun autre ct, il semble que larme doccupation soit passe une autre tape de son gnocide : viser les cadres et leaders du mouvement Hamas pour terroriser une population qui a fait montre par sa dtermination dun hrosme hors du commun. En Cisjordanie, des milliers de personnes ont manifest Ramallah, encadres par un important dispositif de scurit, peu aprs la grande prire du vendredi. Des heurts sporadiques ont clat augurant un clatement dune troisime Intifadha. A El Qods-Est, sur lesplanade des Mosques, des heurts entre lanceurs de pierres palestiniens et larme doccupation isralienne ont clat aprs la prire et prs de 3 000 fidles ont scand leur soutien aux frres meurtris de Jabaliya, Beytlahya et Rafah. La police isralienne avait limit laccs aux hommes de 50 ans et plus originaires dEl Qods-Est ou des villes arabes dIsral, ceux de Cisjordanie tant empchs dentrer dans la ville sainte. Le bouclage de la Cisjordanie avait t renforc et de nombreux policiers et gardes-frontires quadrillaient la vieille ville. Des manifestations ont t signales Jakarta, Istanbul et dans plusieurs villes dIran, notamment Thran. Le ministre iranien des Affaires trangres, Manouchehr Mottaki, a demand larrt immdiat des carnages israliens. La journe de la colre, initie par les Palestiniens, est un message pour loppresseur : Toutes les options sont ouvertes pour contrer cette agression, y compris les oprations de martyrs contre les objectifs sionistes partout, a annonc le Hamas. Les machines de la mort israliennes ont lch sur Ghaza des milliers de tracts dans le but de semer le doute parmi les Palestiniens, alors que laviation et les navires de guerre israliens poursuivaient les raids. Lune des attaques ariennes a vis une maison Jabaliya dans le Nord faisant deux morts et plusieurs blesss. Selon lONU, au moins un quart des victimes sont des civils, dont des femmes et des enfants. Plus de deux cents ressortissants trangers ont t autoriss hier quitter la bande de Ghaza. Une initiative considre comme faisant parti des signes avant-coureurs dune possible offensive terrestre. Laccs est interdit la presse internationale depuis le dbut de lagression militaire isralienne. Isral veut tuer en silence. Lopration contre Ghaza bnficie dun trs large consensus au sein de la population juive : 95% des personnes la soutenant, dont 80% sans rserve, selon la presse isralienne. En dpit du dluge de feu permanent que subit Ghaza, les tirs de roquettes de la rsistance nont pas cess, atteignant pour la premire fois la ville de Beershva 40 km de la bande. Quant aux initiatives des Etats arabes, leur atomisation est rsume par Mouammar Kadhafi, qui a affirm ne pas vouloir assister un sommet qui fait jouer un disque ray depuis longtemps. Le numro un libyen refusant lide dun sommet arabe sur lagression isralienne.
    

Admin
Admin
avatar

: 284
: 38
: http://www.homman.ici.st
:
:
: 24/03/2008

: : Isral sacharne sur Ghaza    05 2009, 01:21

sujet interessant merci de l'avoir publi

_________________
    
    http://homman.keuf.net
 
Isral sacharne sur Ghaza
          
1 1

:
 ::   ::  -